Attention,
peinture fraîche !

Mon site est actuellement en restauration, mais vous pouvez
toujours déambuler sur mes réseaux sociaux
en prenant garde de ne pas vous tâcher...

Là non plus,
c'est pas sec !

Même si c'est vrai qu'on ne se lasse pas
de la Cat Pacifier

Bien tenté,
mais pas mieux !

Un peu de patience voyons...

La Bio

Pas bio mais très très bio ou anti-bio

Le talent est injuste. Certains se contentent, lorsqu’ils ont de la chance, d’en avoir un et de le cultiver du mieux qu’ils peuvent. Pour Greg « Léon » Guillemin, le moins qu’on puisse dire, c’est que les bonnes fées, éprises sans doute de son sourire sans fausseté et de sa profonde générosité d’âme, se sont penchées sur son berceau. Trop, diront les jaloux. Mais qui les écoute ? Du coup, tout le contenu de leurs cabas magiques, s’est déversé sur lui.
OUI, GRĒGOIRE GUILLEMIN est un musicien hors pair et un compositeur émérite. Fin, très fin connaisseur du jazz et de toutes les musiques authentiquement vivantes. Quelques-uns d’entre nous ont eu la chance de le voir et l’entendre jouer de la basse et de la contrebasse, tout un été de sa jeunesse, dans les clubs de la belle Espagne… Normal pour un grand peintre!
OUI, GRĒGOIRE GUILLEMIN est un incroyable penseur de la modernité et de ses images. En témoignent ses (très) nombreuses collaborations publicitaires et éditoriales, depuis le cœur de l’Europe jusqu’au fin fond de l’Afrique. Dans le bouillonnement de ses vies, on a ainsi pu le reconnaître sous les traits d’un brillant directeur de création ou encore d’un stratège de trempe mondiale…Normal pour un grand peintre !
OUI, GRĒGOIRE GUILLEMIN est un spécialiste reconnu et écouté au firmament des nouvelles technologies, Chief Creative Officer et grand maître international de la data. Qui a préféré la vie de la campagne et la chaleur de ses vieilles pierres aux abstractions arides des demeures contemporaines…Normal pour un grand peintre !
OUI, GRĒGOIRE GUILLEMIN est un cuisinier, un couturier, un photographe, qui filme et écrit comme personne. Un ami formidable, un altruiste sincère, un pédagogue enthousiaste. Il offre sans retenue ce temps qui échappe à tout autre et dont il se joue avec la grâce d’un magicien…Normal pour un grand peintre !
OUI, GRĒGOIRE GUILLEMIN est un curieux sans bornes, féru de cinéma et de BD, de Bauhaus et de baskets, d’Art toys, de figurines Starwars et de maître anciens. Que tout, mais vraiment tout, inspire… Là, oui, ça devient plus normal pour un grand peintre.
OUI, GRĒGOIRE GUILLEMIN EST LĒON, GRĒGOIRE « LEON » GUILLEMIN, GRAND PEINTRE.
Dont le monde entier nourrit aujourd’hui son regard. De Chicago à Manchester en passant par Genève, Séoul, New York, Rome, Paris, Miami Beach et tant d’autres capitales de l’art contemporain.
Quoi de plus naturel me direz-vous ? Issu d’une lignée d’artistes qui avaient déjà largement tenu leurs promesses. A commencer par sa mère, première inspiratrice, artiste peintre, sculpteur, poète. Puis plus avant dans les ramures de sa généalogie fantastique, son arrière-grand-père, Maître Verrier, qui sut mettre tout en lumière et transparence les flamboyantes inspirations de Manet et Violet le Duc. Et plus loin encore, le grand poète Robert Burns, « fils préféré de l'Écosse », autrement appelé « the bard ». Excusez du peu.
Comment dans ce cas, le petit « Léon », aurait-il pu, dès son plus jeune âge, ne pas savoir tout faire, et bien ? Il n’a eu qu’à creuser le sillon, et pratiquer, comme le Petit Scarabée de la fable moderne,et autres Mucha, Magritte et Warhol avant lui, ses multiples talents. Et il a bien rendu à ces arts ce qui n’appartenait qu’à lui.
Alors si on parlait peinture ? Pour voir, car avec Greg « Léon » Guillemin, c’est tout vu. Puisque c’est vu partout. Ses « Paperheroes » lui ont ouvert en 2011 la voie du « Book of Characters » d’abord. Ses « Exercices de style » ensuite, en 2011 toujours, ont hybridé avec bonheur comics et pubs des années 30, et lui ont tout simplement valu sa réputation internationale. Puis vint 2012 et ses « Famous » ont inondé les écrans de la planète et aussitôt porté Léon au plus haut du Geek Art. Enfin sa « Secret Life of Heroes » et ses icones d’aujourd’hui, si quotidiennes et accessibles, l’ont bombardé icone lui aussi, dès 2013, du Pop Art version 3.0., en couverture des plus grandes revues.
Ce que Greg « Léon » Guillemin, présentera demain au monde ? Surprise ! Et Léon adore les surprises.

Frédéric Stenz

Mes news !

News & Work

Contact

Hello.

Vous pouvez nous envoyer un e-mail ou passer par les réseaux sociaux.

Vous avez une demande spécifique ?

Nous vous répondrons avec plaisir,
n'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous.
Ou sinon, par pigeon voyageur, signaux de fumée, morse, ou télépathie.